Le groupe Front de Gauche & Alternatifs vote contre le projet de SDRIF

Je voulais commencer cette intervention effectivement par remercier d’abord Alain Amedro pour sa disponibilité et la façon dont il a essayé en tout cas de mener une discussion. Je n’oublie pas les services qui ont apporté toute leur contribution à ce SDRIF dans un temps qui, pour reprendre les propos de Monsieur Gauducheau, n’était pas contraint comme ça par hasard mais auquelnous nous sommes nous-mêmes contraints, qui est évidemment le problème que nous avions pointé dès le départ.

Pages